Pantalons de peintre : comparatif, avis et guide d’achat

Au cas où vous envisagez de commencer un travail de peinture dans un proche avenir, vous allez avoir de bons pinceaux ou d’un outil de pulvérisation, de bons seaux, des peintures, sans oublier les bons vêtements. Avant de vous lancer dans l’achat de votre vêtement de travail, notez qu’il y a très peu de variables qui affectent la qualité des pantalons de peintre.

Mais les jeans ou pantalons de survêtement ordinaires ne remplacent en aucun cas ces pantalons de travail aux caractéristiques particulières. Vous ne souhaitez pas salir votre beau jean avec des tâches en désordre, voici quelques astuces pour dénicher un pantalon de peintre agréable à porter.

Taille du pantalon et nombre de poches du pantalon de peintre

De toute évidence, vous devez opter pour un pantalon qui n’est pas sous-dimensionné ni trop surdimensionné. D’autre part, quand il s’agit de pantalon de peintre, tout est dans les poches. Avoir des poches profondes est l’idéal pour vous, car vous allez ranger les pinceaux ou les outils dont vous pouvez avoir besoin au travail.

Il est conseillé de donner la priorité aux poches plus profondes, mais cela dépend en fin de compte de la taille des poches dont vous avez réellement besoin. Loin d’être uniquement à la mode, le pantalon de peintre est pratique pour démarrer, notamment avec les crochets.

Si vous n’avez par exemple pas de boite à outils pour vos pinceaux, couteaux à mastic, ruban adhésif et autres, vous allez devoir tous les garder sur vous et à tout moment. Jetez donc un coup œil au nombre de crochets et autres compartiments disponibles dans le pantalon avant de décider si vous en avez besoin.

Le rembourrage au genou et la matière de l’équipement de peinture

Un véritable peintre est celui qui se met à genoux pour atteindre les zones basses, vous devez donc faire attention à la façon dont les genoux du pantalon sont rembourrés. Choisissez un bas de peintre doté d’un double rembourrage, car cela est aussi synonyme d’un double de confort lorsque vous travaillez dans une position inconfortable.

D’autre part, le coton est la seule matière qui fonctionne bien avec le pantalon de peintre, n’envisagez même pas d’essayer les fameux pantalons de sport en polyester. Même si le polyester est facile à nettoyer, il ne respire pas aussi bien que le coton, or, vous allez probablement travailler dans des environnements chauds et humides. Et la dernière chose dont vous avez besoin c’est d’être aussi en sueur que votre pinceau.

La durabilité et le style du pantalon de peintre

Il est connu que le coton se déchire assez facilement, mais cela ne signifie pas que vous n’allez pas pouvoir dénicher un pantalon de peintre en coton durable. Assurez-vous que tous ceux que vous envisagez d’acheter soient en mesure de supporter l’usure et que les coutures soient cousues sans aucun défaut.

Côté style, vous pouvez avoir du mal à vous décider entre pantalon de peintre et salopette pour une combinaison stéréotypée.  Ce point dépend vraiment de vous, car vous seul pouvez déterminer dans quelle mesure porter l’un de l’autre. La seule chose que vous devez garder à l’esprit concernant la salopette est ceci : lorsque vous travaillez sur les genoux, les bretelles peuvent s’enfoncer un peu dans vos épaules.

Ce qu’il faut retenir

Au final, s’il y a bien un vêtement que tout peintre dans le monde est obligé de posséder, c’est sans aucun doute le pantalon de peintre. Au cas où vous devez réaliser ce travail de chantier, il existe quelques points à considérer pour faire le choix idéal.

Vous cherchez sans doute un vêtement agréable à porter et pratique, attachez de ce fait une attention particulière à la taille, au nombre de poches, au type de tissu et au style.